Home / A la une / Facebook dit au procureur général américain qu'il n'est pas prêt à se débarrasser du cryptage sur WhatsApp et Messenger

Facebook dit au procureur général américain qu'il n'est pas prêt à se débarrasser du cryptage sur WhatsApp et Messenger

Facebook a déclaré qu'il n'affaiblirait pas le cryptage de bout en bout dans ses applications de messagerie, malgré la pression des gouvernements mondiaux, dans une lettre adressée au procureur général américain Bill Barr et aux dirigeants britanniques et australiens. À partir d'un rapport: La lettre, envoyée lundi, est venue en réponse à une lettre ouverte d'octobre de Barr, du ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel, du ministre australien de l'Intérieur Peter Dutton, et du secrétaire américain à la Sécurité intérieure Kevin McAleenan, alors en poste, qui exprimait des inquiétudes quant à la poursuite de la mise en œuvre par Facebook de Le chiffrement de bout en bout sur ses applications WhatsApp et Messenger empêcherait les organismes d'application de la loi de trouver des activités illégales telles que l'exploitation sexuelle des enfants, le terrorisme et l'ingérence électorale. Les gouvernements américain, britannique et australien a demandé à la société de réseautage social de concevoir une porte dérobée dans ses protocoles de chiffrementou un moyen distinct permettant aux forces de l'ordre d'accéder au contenu utilisateur. "Il est tout simplement impossible de créer une telle porte dérobée dans un seul but et de ne pas s'attendre à ce que d'autres essaient de l'ouvrir", ont écrit Will Cathcart, responsable de WhatsApp, et Stan Chudnovsky, responsable de Messenger, dans la réponse de Facebook. "Les messages privés des gens seraient moins sûrs et les vrais gagnants seraient ceux qui chercheraient à profiter de cette sécurité affaiblie. Ce n'est pas quelque chose que nous sommes prêts à faire."

Source

About admin

Check Also

Trump demande à nouveau à Apple de déverrouiller les iPhones dans une interview

Le président américain Donald Trump a de nouveau demandé à Apple de déverrouiller les iPhones …

Laisser un commentaire