Une entreprise de technologie de la construction cible des problèmes de prêt

Shutterstock.

NEW YORK CITY – Built, une plate-forme technologique de financement de la construction, vise les points faibles du prêt à la construction, ajoutant continuellement des fonctionnalités pour aider à rationaliser le processus. Pour atteindre cet objectif, la firme a fait appel à Jim Fraser, un directeur des prêteurs commerciaux, pour l’aider dans cette tâche.

Fraser, qui a été l’un des premiers à adopter Built à Banc of California, a déclaré à GlobeSt.com que rester numérique dans le processus de prêt à la construction du début à la fin est le premier directeur de l’entreprise et que les prêteurs à la construction souffrent d’un traitement inadéquat et d’un manque de prêt solutions d’administration. Cela se traduit par une mauvaise expérience client et des employés frustrés poussant le papier et les fichiers PDF par e-mail dans les deux sens. «Built a numérisé ce processus lourd et ajoute continuellement des fonctionnalités pour aider à rationaliser les prêts à la construction», a-t-il déclaré.

Fraser a conseillé Built durant sa formation initiale. Depuis le début des années 90, elle finance activement le développement et la construction de biens immobiliers pour les banques, les prêteurs privés et pendant une courte période avec la FDIC. «Après avoir vu la croissance de Built, je savais que j’avais une occasion assez unique de rejoindre et de travailler sur un problème dans lequel j’ai vécu pendant ma carrière. C’était comme une prochaine étape naturelle », a-t-il déclaré.

Avant Built, Fraser était vice-président exécutif des prêts commerciaux à Axos Bank, où il était responsable des prêts à la construction commerciale, des immeubles à revenus, du financement des prêteurs, de la location d’équipement et de l’affacturage, avec un portefeuille combiné de 5 milliards de dollars.

Construit mesure la performance par le pourcentage de dollars de construction uniques gérés avec succès sur sa plateforme par rapport aux 1,3 billion de dollars de dépenses de construction aux États-Unis, selon Fraser. «À court terme, mon objectif personnel est de sensibiliser les prêteurs et les développeurs à propulser Built vers notre objectif d’aider à gérer 100 milliards de dollars de dépenses de construction par an», a-t-il déclaré.

Aujourd’hui, Built travaille avec environ 100 institutions financières, dont 20 des 100 principaux prêteurs en construction américains et canadiens. «J’ai vécu les difficultés que les prêts à la construction présentent aux banquiers, aux développeurs et aux régulateurs de première main. Je prévois de tirer parti de mon expérience et d’améliorer encore la proposition de valeur de Built pour les banques, ses propositions de services pour les développeurs et de fournir une meilleure transparence aux régulateurs », a déclaré Fraser.

Source

A propos admin

Découvrez également

FAC annonce un programme de télésanté COVID-19 de 200 millions d’euros

Le président de la Federal Communications Commission, Ajit Pai, a révélé aujourd’hui son projet de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *