Un test d’exposition aux radiofréquences révèle qu’un iPhone 11 Pro dépasse la limite de la FCC

Un lecteur anonyme cite un rapport de IEEE Spectrum: Un test de Penumbra Brands pour mesurer la quantité d’énergie radiofréquence dégagée par un iPhone 11 Pro a révélé que le téléphone émet plus du double du montant autorisé par la Federal Communications Commission des États-Unis. La FCC mesure l’exposition à l’énergie RF comme la quantité d’énergie sans fil qu’une personne absorbe pour chaque kilogramme de son corps. L’agence appelle cela le Débit d’Absorption Spécifiqueou SAR. Pour un téléphone portable, le seuil d’exposition sécuritaire de la FCC est de 1,6 watts par kilogramme. Le test de Penumbra a révélé qu’un iPhone 11 Pro émettait 3,8 W / kg.

Ryan McCaughey, directeur de la technologie de Penumbra, a déclaré que le test faisait suite à une enquête menée par le Chicago Tribune l’année dernière. Le Tribune a testé plusieurs générations de téléphones Apple, Samsung et Motorola et a constaté que beaucoup ont dépassé la limite de la FCC. Penumbra utilisé Laboratoires d’exposition RF, un laboratoire de tests SAR accrédité indépendant pour les tests (The Tribune a également utilisé le laboratoire de San Diego pour son enquête). Penumbra effectuait le test, qui comprenait également le test d’un iPhone 7, pour étudier ses étuis de téléphone Alara, qui, selon la société, sont conçus pour réduire l’exposition aux RF chez une personne. Il convient de noter que lorsque la FCC a mené une enquête de suivi, elle n’a trouvé aucune preuve que l’un des téléphones dépassait les limites SAR. “Cela dit, alors que le Tribune et le Penumbra utilisaient tous deux des téléphones standard, la FCC a largement testé les téléphones fournis par les fabricants, notamment Apple”, ajoute IEEE Spectrum.

Joel Moskowitz, chercheur à UC Berkeley, explique que cela pourrait être dû au fait qu’il y a un problème systématique avec les méthodes de test de RF Exposure Lab, ou qu’Apple a truqué le logiciel dans les téléphones de test fournis pour s’assurer qu’ils n’ont pas mis suffisamment de puissance pour dépasser la limite SAR. . Quoi qu’il en soit, McCaughey et Moskowitz conviennent que les tests d’exposition aux RF de la FCC sont terriblement obsolètes, car les limites reflètent ce que la FCC a jugé sûr il y a 25 ans.

Source

A propos admin

Découvrez également

Une recherche inédite explore le phénomène des signaux visuels et des interactions vidéo en direct – Technologik

Des soins de santé à l’éducation en passant par les médias, la distanciation sociale à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *