Alexa et les appareils connectés – le bon, le mauvais et le laid

Il est facile d’accueillir l’essor de la technologie intelligente à assistance vocale pour sa commodité. Mais qu’en est-il des problèmes? Le fait d’appeler Alexa aujourd’hui se traduit par des brimades et des appareils de contrôle à domicile sont utilisés pour la violence domestique.

wwalexa

Je dois admettre que je suis quelque peu biaisé dans la couverture des assistants vocaux et des appareils domestiques intelligents. D’une part, nous avons tendance à nous concentrer sur l’Alexa d’Amazon plutôt que de donner un espace égal à l’assistant domestique de Google. Le pire est peut-être que, tout en vantant les avantages de la technologie émergente de la maison connectée, nous avons soit ignoré les problèmes concomitants, soit les avons ignorés. Par exemple, nous avons commenté comment les assistants vocaux peuvent mal interpréter les demandes ou font parfois une déclaration inattendue provoquée en entendant le mot de réveil “Alexa” à la radio ou dans une phrase complètement indépendante et nous avons trouvé cela amusant.

En réalité, cependant, le choix du mot de réveil d’Amazon a eu des conséquences dévastatrices pour quiconque, enfant ou adulte, appelé Alexa, qui se trouve maintenant la cible de taquineries et d’intimidation. En 2018, une mère a écrit une lettre à Jeff Bezos racontant comment sa fille de 6 ans était victime d’intimidation à l’école et en public:

“Les enfants lui disent:” Allume mon T.V., dis-moi la météo d’aujourd’hui … Ils se moquent d’elle et la traitent comme une servante, et cela a été un problème permanent, partout où nous allons. “

La réponse d’Amazon s’est limitée aux excuses d’un membre du support technique au nom du PDG.

Bien qu’Amazon n’apporte aucun changement, les gens le sont. Une famille a pris la décision radicale de changer le nom de leur jeune fille par voie judiciaire et en Angleterre et au Pays de Galles, “Alexa” était un nom assez populaire. En 2011, trois ans avant le lancement d’Echo par Amazon, le nom “Alexa” a été enregistré pour près de 400 bébés filles et en 2017 pour plus de 300, mais en 2018, il est tombé à 118.

La préoccupation la plus répandue concernant les assistants vocaux est qu’ils sont également des appareils d’écoute toujours connectés. Cela introduit un élément de surveillance que beaucoup de gens trouvent inacceptable, d’autant plus que nous ne savons vraiment pas comment les données sont ou pourraient être utilisées. Il doit y avoir la suspicion qu’à un moment donné, Amazon, Google Apple ou tout autre grand groupe technologique pourraient manipuler notre comportement pour leur gain commercial.

Ce ne sont pas seulement les sociétés mères des appareils qui ont la possibilité de nous espionner, les caméras de sonnette et les appareils tels que l’Echo Show introduisent une surveillance domestique à une échelle beaucoup plus répandue qu’auparavant. Bien que cela puisse augmenter la sécurité, cela peut être intrusif.

Un autre aspect inquiétant du contrôle de la maison intelligente est son potentiel d’utilisation malveillante. Un rapport du New York Times a attiré l’attention sur l’utilisation des technologies de maison intelligente telles que les serrures, les thermostats et les lumières connectés à Internet dans les situations de violence domestique.

Une femme avait allumé son climatiseur, mais a dit qu’il s’était éteint sans qu’elle le touche. Une autre a déclaré que les numéros de code de la serrure numérique à sa porte d’entrée changeaient chaque jour et qu’elle ne pouvait pas comprendre pourquoi. Encore un autre [said] elle entendait toujours la sonnette, mais personne n’était là.

Ces incidents ont non seulement fait sentir aux victimes que si elles devenaient folles, elles étaient également impuissantes à l’arrêter.

Les agresseurs contrôlaient à distance les objets du quotidien à la maison, parfois pour regarder et écouter, d’autres fois pour effrayer ou montrer le pouvoir. Même après qu’un partenaire ait quitté la maison, les appareils sont souvent restés et ont continué à être utilisés pour intimider et semer la confusion.

Plus d’information

Amazon a ruiné le nom de sa fille Alexa

Thermostats, serrures et lumières: outils numériques de violence domestique

Articles Liés

Nous devons parler d’Alexa

Siri est malhonnête, Alexa Caring et Google Professional

Gros coup de pouce pour l’IoT avec la maison connectée

Alexa d’Amazon fête ses 5 ans

L’état de la voix comme interface utilisateur

Amazon Alexa étend son influence

Plus de 100 millions d’appareils Alexa vendus

Pour être informé des nouveaux articles sur I Programmer, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire, abonnez-vous au Flux RSS et suivez-nous, Twitter, Facebook ou Linkedin.

Bannière

graphiques

commentaires

ou envoyez votre commentaire à: comments@technologik.info



Source

A propos admin

Découvrez également

Prenez les 4 films Avengers dans une collection Steelbook 4K en vente à 100 $ chez Best Buy

Il est temps d’ajouter d’excellents films à votre collection et peut-être de résoudre votre problème …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *