La greffe de cellules souches de nouvelle génération réduit considérablement les complications pour les patients

Cancers du sang: la greffe de cellules souches de nouvelle génération réduit considérablement les complications pour les patients

Dans le cadre d’un essai clinique de phase un, la grande majorité des patients atteints d’un cancer du sang sont en voie de guérison grâce à la molécule UM171, découverte à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal par Guy Sauvageau et Anne Marinier. Crédit: IRIC.

La découverte de la molécule UM171, par les docteurs Guy Sauvageau et Anne Marinier, a fait la une des journaux en 2014 à la suite d’un article dans Science. Saluée par certains comme une révolution, voire un miracle, dans le domaine de la greffe de cellules souches du sang, la molécule UM171 tient ses promesses.

Après l’essai clinique de deux ans, qui a utilisé la molécule UM171 dans des greffes de cellules souches du sang pour 22 patients atteints de cancers du sang aigus tels que leucémie, lymphome ou autres cancers de la moelle osseuse, les taux de rejet de greffe et de mortalité liée à ces greffes ont été considérablement réduits . Ces résultats spectaculaires, obtenus par une équipe de chercheurs dirigée par la Dre Sandra Cohen, professeure à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et hématologue à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, viennent de paraître dans L’hématologie du lancet.

Faire un meilleur usage des cordons ombilicaux

Plus de 100 000…

Lire la suite de l’article

A propos admin

Découvrez également

Ne sous-estimez jamais l’intelligence des arbres – Numéro 77: Enfers

CA propos d’une forêt: On remarque bien sûr les troncs et la canopée. Si quelques …